Lever Arm Gears 1200x630

Comment CFG a réussi à intégrer le système Oracle Insurance Policy Administration

Article

Pourquoi CFG a-t-il décidé de moderniser ses vieux systèmes d’administration des polices?

Après 20 ans d’acquisitions stratégiques, le Columbian Financial Group (CFG) se retrouvait avec plusieurs systèmes d’administration des polices hérités qui renfermaient plus de 700 000 contrats. Ce vaste paysage de TI qui s’était construit au fil des années était devenu inefficace et dispendieux, sans compter qu’il se prêtait mal à l’adaptation ou au développement rapides des produits.

Les systèmes avaient mal vieilli et n’offraient pas la flexibilité des solutions modernes. Les changements de produits nécessitaient souvent l’écriture de nouvelles lignes de code du côté fournisseur. Et dans certains cas, il devenait difficile d’obtenir du soutien pour les anciens systèmes.

Tous ces problèmes ont rendu l’assureur vulnérable aux forces du marché, à la fluctuation des besoins du consommateur et aux changements de réglementation. Le point de bascule est arrivé avec les tables de mortalité CSO 2017. C’était la première fois en 15 ans que ces tables changeaient, et CFG se retrouvait à devoir développer, en très peu de temps, de nouveaux produits dont la conception et la tarification seraient conformes. Il serait très difficile de respecter les dates si les produits devaient reposer sur un système hérité.

Ainsi, CFG a pris la décision stratégique de se moderniser.

Système Oracle Insurance Policy Administration

Pour régler tous ces problèmes de réglementation, de produits et de systèmes hérités, la meilleure solution était de mettre en place une plateforme stratégique d’administration des polices qui permettrait à CFG de gérer de façon concurrentielle son portefeuille grandissant de produits d’assurance vie et de rentes.

L’abandon des anciens systèmes d’administration des polices réduirait le coût total de possession et éliminerait le besoin de réécrire de grands pans du code dans le cadre du développement de nouveaux produits. Une solution moderne unique aiderait l’entreprise à être plus flexible et plus réactive en cas de volatilité.

Étant donné sa taille et ses compétences en TI, CFG cherchait un système moderne qu’il serait facile de gérer, de configurer et de relier à d’autres solutions commerciales prêtes à l’emploi ou à celles qu’elle continuerait de développer elle-même.

CFG a arrêté son choix sur Oracle Insurance Policy Administration (OIPA).

Quels obstacles CFG a-t-il rencontrés dans l’intégration du système Oracle Insurance Policy Administration?

Le nouveau système d’administration des polices devait prendre en charge les systèmes de souscription, de comptabilité, d’actuariat et d’affaires de CFG. Il devait aussi être compatible avec les nombreux autres systèmes externes dont dépendait le flux de travail du cycle de vie des polices.

Il fallait entre autres assurer une continuité avec d’autres entreprises et systèmes liés à la chaîne d’approbation :

  • Milliman
  • MIB
  • TAI
  • Vignette pour flux de travail
  • Magasin de données opérationnelles/duplication pour extractions en aval et rapports
  • Création et soumission de propositions électroniques (Equisoft/apply)
  • Illustration (Equisoft/illustrate)
  • Partenaires d’un portail de service existant

Vu la complexité du paysage de TI hérité et de l’infrastructure informatique de CFG en général, l’implantation du système OIPA exigeait une solide expertise en intégration.

Comment CFG a-t-il sélectionné son fournisseur?

CFG avait besoin d’un partenaire d’implantation et d’intégration qui possédait une grande expertise dans l’analyse de processus, les produits complexes et les calculs, notamment. Ce fournisseur devait être un vétéran des intégrations OIPA – une entreprise qui saurait mener un projet de A à Z dans les temps.

Soucieux de choisir le bon partenaire et la bonne solution, CFG a fait appel à une société-conseil pour mener le processus d’appel d’offres et orienter son choix. Par-dessus tout, il s’agissait de savoir si le fournisseur saurait répondre à tous les critères, comment il proposait d’y parvenir et combien cela coûterait.

Pourquoi CFG a choisi Equisoft

Au terme du processus, Equisoft était le vainqueur incontestable du processus :

  • Equisoft demeure le plus grand – et le meilleur – intégrateur d’OIPA au monde.
  • Son équipe de plus de 200 professionnels spécialisés mène à bien 80 % de toutes les intégrations d’OIPA au monde.
  • Cumulant plus de 16 ans d’expérience en implantation, Equisoft a réalisé plus de 50 projets d’intégration et de migration de données en assurance vie, rentes et assurance maladie – de quoi inspirer confiance.
  • L’argument massue : son taux de réussite de 100 % en implantation d’OIPA.

Découvrez comment CFG a mis en place et intégré le système Oracle Insurance Policy Administration à son écosystème de TI avec l’aide d’Equisoft.

Lisez l’étude de cas

Articles liés

End to End Modernization

Système d'administration des polices

La réaction des compagnies d’assurance en Amérique latine aux conditions de leur marché : des solutions technologiques de bout en bout

Découvrez comment les compagnies d’assurance en Amérique latine passent au numérique pour s’adapter à la conjoncture régionale
Lire l' Article
Lever Arm Gears 1200x630

Système d'administration des polices

Comment CFG a réussi à intégrer le système Oracle Insurance Policy Administration

Découvrez comment CFG a mis en place et intégré le système Oracle Insurance Policy Administration à son écosystème de TI avec l’aide d’Equisoft.
Lire l' Article
Motorcycle Acceleration 1920x1080

Système d'administration des polices

Quatre tendances qui redéfinissent le marché de l’assurance en Asie-Pacifique

Découvrez les 4 grandes tendances technologiques en matière d'assurance qui affectent aujourd'hui les organisations de l'APAC.
Lire l' Article